Mon fils est lourdement handicapé. Je m’épuise…

Votre fils souffre de Troubles Obsessionnels Compulsifs (TOC) et a arrêté ses études. Son médecin souhaite le faire placer. De votre côté vous ne savez plus comment aider votre fils et vous cherchez de l’aide.

Victime de troubles obsessionnels compulsifs, mon fils n’est plus scolarisé. Le médecin qui le suit nous menace avec mon conjoint de nous attaquer pour non-assistance à personne en danger si nous n’entreprenons pas de démarches pour le placer dans un établissement de soins. Je dépense beaucoup d’énergie pour aider mon fils, mais je m’épuise… J’ai besoin d’aide.

 

Accompagner au quotidien une personne handicapée n’est pas toujours facile. C’est pourquoi il existe des structures spécialisées pour accompagner les malades et leur famille.

Par exemple, il existe des associations de patients qui ont une véritable expérience de la maladie et qui sont de bons conseils pour les proches.

 

 

Vous pouvez aussi vous adresser à un établissement spécialisé dans l’accompagnement psychologique comme les Centres Médico-Psychologiques (CMP).

 

Votre fils a-t-il été reconnu officiellement pour son handicap ?

Si ce n’est pas le cas, adressez-vous à la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH), afin de faire reconnaitre son handicap.

En plus d’apporter un éventuel soutien financier à votre fils, les professionnels de la MDPH seront aussi de bons conseils pour l’avenir de votre fils.

 

 

Chaque situation de handicap est particulière. Nos conseillers peuvent vous aider à faire le point sur la situation à laquelle vous êtes confronté(e) et à examiner les différentes possibilités qui s’offrent à vous. Contactez un conseiller MAA+ pour être aidé, accompagné et écouté.

/

Contactez-nous